Vos clients sont vos meilleurs revenus !
Vos clients sont votre entreprise !

Comment faire de vos clients vos meilleurs commerciaux !

J’ai pensé que je devais vous donner quelques informations que vous ne trouverez pas facilement sur le web. Au cours de mes différentes interventions, l’essentiel que j’ai retenu, c’est que l’on peut obtenir des revenus intéressant, pour peu que l’on prenne bien soin de ses clients. Ils sont la base de votre entreprise.

En suivant ces quelques conseils, vous comprendrez l’importance de cette démarche.

Si vous apprenez à faire les choses correctement dès le départ et que vous arrivez à faire d’un produit, d’un concept ou d’un service une réussite, alors tout le reste sera bien plus facile. Il vous suffira alors, de dupliquer ce que vous avez déjà fait et de l’adapter aux nouvelles méthodes et technologies du Web ou traditionnelles.

C’est souvent, ce processus qui permet à certains “Gourous” de vous annoncer que tout est possible sur le Web et “sans rien faire”. Ils ont simplement oublié de vous parler du temps qu’ils ont mis à élaborer leur projet.
Je vous en parle, parce que si vous êtes sur le point de démarrer une activité en ligne, certains de ces points peuvent être essentiels à la réussite de votre nouvelle entreprise.

Comme ces actions à mettre en place au démarrage  :

1. Choix du produit et la niche de marché.
2. Choix du nom de domaine en fonction du produit et du marché.
3. Site web.
4. Choix du type de site et sa création.
5. Optimisation naturelle pour les moteurs de recherche (référencement.)
6. Publicité, payante ou/et gratuite.
7. Créer sa liste de prospects.
8. Copywriting, pour le contenu du site et la rédaction publicitaire.
9. Vente et suivi des clients.

C’est tout naturellement que nous arrivons au suivi du client après la “vente-arrière”.

Un guide dédié à ce sujet, va mettre en lumière les avantages et vous montrer qu’il ne faut
certainement pas négliger cette stratégie.

Je vous laisse découvrir la fabuleuse stratégie de la “vente-arrière”.

Qu’est-ce que le Marketing Arrière ?
Peu importe le type d’affaire que vous exploitez, que vous vendiez vos produits en ligne ou hors ligne, le Marketing Arrière définira si vous êtes marginal ou si vous avez la capacité de générer de véritables profits.
Le marketing arrière porte très bien son nom. Il regroupe en fait toute la partie non-visible pour le client depuis votre page principale. C’est toute la partie cachée pour laquelle il n’a pas d’information tant qu’il n’est pas passé à l’acte.

Le marketing arrière comprend entre autres :

    • La vente arrière (back-end selling)
    • La vente additionnelle (up-selling)
    • La vente croisée (cross selling)
    • Le produit arrière

Vous devez bien distinguer les différentes méthodes.
La “vente-arrière (back-end sell)” est différente de la “vente additionnelle (up sell)”. Il ne faut surtout pas confondre les deux.
La vente croisée ou dérivée consiste à proposer des produits proche du produit choisi, elle peut intervenir à plusieurs niveaux de l’étape de vente.

Très peu d’entrepreneurs ont pris conscience de l’importance de la revente auprès de leurs clients.  Ils passent leur temps à chercher un maximum de nouveaux clients et ne comprennent pas à quel point le principe de la “vente-arrière” est révolutionnaire.

La “vente-arrière” intervient une fois qu’un premier processus de vente à été réalisé. De ce fait tous les produits ou services que vous proposerez à vos clients après une première vente seront désigné sous le nom de “vente-arrière”.

Ils peuvent être de nature différente de vos produits ou de ceux des autres.

Un processus de “vente-arrière” intervient en général quelques temps après la vente initiale.
D’autre part, la vente additionnelle ou montée en gamme, intervient directement dans le processus de vente initial et avant sa conclusion.

On essaye dans ce processus, d’inciter le client à revenir pour dépenser plus en lui offrant un produit plus élaboré ou complété par d’autres produits.

Lorsque vous démarrez une activité commerciale, dans les produits d’informations ou autres, vous êtes nombreux à penser avoir besoin de créer ou d’avoir de nombreux articles ou produits adaptés à chaque marché.
Or, une bonne approche et une planification adaptée, peuvent vous permettre de générer des produits de vente-arrière assez facilement, vos clients vont même pouvoir vous y aider.

Faites basculer les choses en votre faveur.

La mise en œuvre du concept de vente-arrière peut vous amener bien plus d’argent que vous ne le pensez.

Voici pourquoi :

      • Vous n’avez pas de frais de recherche de clients, puisque ce concept s’adresse aux clients existants.
      • Vous pouvez puiser à volonté dans votre fichier.
      • Les statistiques générales montrent, que si vous avez établi un rapport de confiance avec vos clients, près de 35 % d’entre eux achèterons encore chez vous, pour peu que vous leur proposiez autre chose.
      • Vous avez la possibilité de leur demander ce qu’ils attendent de vous, faites-le et vous serez sûr de ne pas passer à côté de leurs attentes.

La Stratégie de conception.

Concevoir un produit arrière est finalement très simplifié. Vous savez déjà quel est le centre d’intérêt principal de votre clientèle, puisqu’il est lié au sujet de votre premier produit.
Prenons un exemple, vous vendez un produit d’information, enseignant à votre client comment il peut lui aussi créer son propre e-book. La personne, qui achète ce produit, peut aussi être très intéressée par la rédaction publicitaire et/ou la rédaction d’annonces efficaces.

Il semble assez évident qu’un prospect, qui cherche à créer son propre e-book va également chercher à le diffuser ou à le vendre. Mais il va aussi chercher à créer son premier site web, il va s’intéresser au référencement ou à l’optimisation, etc.

Vous pouvez aussi, à partir du premier produit proposer de nombreux autres produits complémentaires. Mais n’oubliez pas que vous devez apporter un peu d’information gratuite et pertinente entre vos propositions.

Comment créer un rapport en PDF par exemple.
Cette méthode ne nécessite rien de plus qu’un premier produit fiable, puis de suggérer quelque chose de plus cher. Ce qui aidera votre client, soit à améliorer les performances du premier produit, soit à compléter cette première information.
Si vous êtes indécis quant au choix de votre produit, vous avez toujours le choix de demander l’opinion de vos clients. Vos clients apprécieront le geste et vous livreront de précieuses informations.

Utilisez un service de gestion de sondage pour poser les questions à vos clients ! Vous en trouverez sur Internet.

Quelques autres actions à étudier et mettre en place.

      • La Promotion.
        Il est nécessaire de bien comprendre ce qu’est un produit arrière et son rôle dans vos affaires avant d’en faire la promotion ?
      • Créer votre base.
        Il est étrange que si peu d’entrepreneurs se concentrent sur la construction d’une liste de clients afin d’utiliser une stratégie de marketing arrière.
      • Comment créer votre base (liste).
        Le meilleur moyen pour générer rapidement des contacts, c’est de créer une page de capture de mails liée à un mini-rapport offert, traitant de votre produit principal.
        L’idéal serait de pouvoir relier directement ce formulaire à un système auto-répondeur et le mieux c’est d’en être le gestionnaire. Fortissimail vous sera très utile pour vos affaires !
      • Fidélisez votre liste de prospects.
        Lorsque l’on aborde le marketing arrière, on peut rapidement s’apercevoir de l’importance qui est donnée à la clientèle existante.
        Je vous le répète, un client 
        acquis ne dois pas être ignoré, rien ne vous empêche de le contacter régulièrement et de le tenir informé des nouveautés et des différentes avancées de vos produits, de votre site, voire même de vos autres gammes de produits.
      • Visez le long terme.
        Un entrepreneur moyen se contente d’essayer de frapper fort avec un produit unique. À contrario, un entrepreneur qui s’enrichit, a recours à la stratégie de vente-arrière en utilisant une ligne de produits liée aux besoins de ses clients existants.
      • L’affiliation en ligne.
        L’affiliation en ligne est une stratégie profitable pour l’ensemble des acteurs. Pour le vendeur, car il s’épargne une part de promotion et pour l’affilié, car vos produits lui permettent de percevoir des commissions récurrentes.
        Cette situation peut être encore plus profitable avec la vente arrière. La vente-arrière est un support fort apprécié dans l’affiliation, parce qu’il permet d’augmenter les revenus de chacun.
      • Augmenter les ventes pour vos clients courants.
        Si vous vendez un produit initial qui génère de très bons bénéfices, mais avec lequel vous ne gagniez que très peu de revenus ou rien à partir de vos actions principales. Vous pouvez être réellement en train de laisser passer une occasion unique de gagner de l’argent.
      • E-mail marketing.
        Vous avez pu, dans votre expérience passée, souhaiter intensifier vos actions commerciales afin d’amener et générer d’avantages de clients. Mais vous devez faire attention à ne pas perdre vos anciens clients qui ont réellement exprimé leur foi en vous et en votre produit en l’achetant.
      • Avec l’e-mail marketing.
        Vous pouvez sécuriser un certain nombre de ventes-arrières sans trop investir en supplément de publicité. 
      • Quelques pièges à éviter.
        Lorsque vous envoyez des e-mails à votre liste, tachez de leur proposer une bonne information. Je sais, vous allez me dire que je me répète, mais c’est réellement pour une bonne cause.
      • Comment doubler vos ventes ?
        Le but principal de n’importe quelle affaire en ligne ou traditionnelle, est de clôturer une vente, pour un produit ou un service qui sera fourni, en permettant de ce fait de générer du chiffre d’affaires, une marge et des revenus.
      • Comment augmenter sans efforts vos profits-arrières ?
        Si vous vendez un produit et réalisez des bénéfices sur la vente d’entrée, sans aucune intention de ventes additionnelles ou d’autres formes de profits-arrières, il y a, ici aussi, de fortes chances pour que vous passiez également à côté d’une grande partie de votre revenu.

Conclusion

Vous en savez maintenant, plus sur ce “marketing-arrière” ou d’arrière-plan. Ne fermez pas votre blog en pensant que cela ne fonctionnera pas, essayez, tout simplement ces différentes taches.

Dites-vous que vous ne faites rien de plus que de proposer une portion de frites à un client qui vous commande un sandwich et surtout, n’oubliez pas de lui donner une carte de fidélité pour qu’il revienne !

Ceci dit, cette méthode ne peut se réaliser seule, vous l’aurez compris. Il vous faut au moins un site internet ou éventuellement un blog. Il vous faudra aussi un logiciel autorépondeur et bien d’autres choses encore, ce que vous trouverez chez OPWH, nous vous fournissons tous les outils

Mais avant tout définissez exactement le sujet de ce que vous souhaitez entreprendre et comment.

Prenez les choses sérieusement dès le départ. Si vous n’êtes pas encore décidés, prenez le temps de vous informer et de vous former avant de vous jeter corps et âme dans cette aventure passionnante qu’est le site Internet.
N’oubliez pas de suivre au moins une formation de “copywriting” ou de rédaction pour le web.

N’oubliez pas que vous allez devoir maîtriser toutes ces étapes et plus encore !

Ce que vous avez lu ici est un aperçu, résumé de ce que vous trouverez dans le guide que je vous propose de vous procurer.

Vous avez aussi la possibilité de créer votre propre business en ligne avec nous


Partenaire Officiel OPWH

Grand succès à vous.

Dan Philip
Partenaire Officiel des hébergements Web pros – OPWH / Orlando-prowebhost

Partenaire Officiel OPWH
Partenaire Officiel OPWH